Prévisions NFP

3 novembre 2023

Prévisions du rapport sur l’emploi aux États-Unis, toutes les informations  pour vous préparer à cette journée de vendredi

 

Prévisions NFP. Le rapport sur les créations d’emploi non agricoles (NFP) aux États-Unis pour le mois d’octobre est sans aucun doute l’événement économique le plus crucial pour de nombreux marchés ce vendredi. Cela fait suite à la réunion de la Réserve fédérale (Fed) mercredi, qui a été perçue comme accommodante, notamment les anticipations d’une prochaine augmentation des taux d’intérêt lors de la prochaine réunion de la Fed prévue pour le 13 décembre.

En effet, un rapport NFP trop positif pourrait raviver les spéculations concernant les futures hausses de taux de la Fed. Cela aurait pour conséquence de renforcer le dollar américain tout en exerçant une pression sur les actifs à risque tels que les actions.

 

Pour vous aider à bien aborder cet événement clé, voici un résumé des prévisions du consensus, des données clés du rapport NFP, et des prévisions des grandes banques pour les créations d’emploi aux États-Unis :

Prévisions du consensus pour le rapport NFP de ce vendredi :

  • Créations d’emplois totales : 180 000 (fourchette de +125 000 à +285 000).
  • Créations d’emplois secteur Privé : 158 000.
  • Créations d’emplois du mois de septembre : 336 000.
  • Consensus de taux de chômage : 3,8% (inchangé par rapport au précédent).
  • Consensus sur le taux de participation : 62,8%.
  • Salaire horaire moyen a/a : +4,0% (en baisse par rapport à +4,2% précédemment).
  • Salaire horaire moyen m/m : +0,3% (en hausse par rapport à +0,2% précédemment).
  • Heures hebdomadaires moyennes : 34,4 (inchangé par rapport au précédent).

Le consensus prévoit un ralentissement des créations d’emploi, mais sans impact significatif sur le taux de chômage. Les salaires horaires moyens sont un facteur clé à surveiller, en particulier dans le contexte de la lutte contre l’inflation.

Autres données de l’emploi aux États-Unis en octobre :

  • Rapport ADP : 113 000 créations d’emplois (inférieur aux attentes de +150 000 et au chiffre précédent de +89 000).
  • Indice de l’emploi de l’ISM manufacturier : 46,8 (en baisse par rapport à 50,6 précédemment).
  • Suppressions d’emplois chez Challenger : -8,8% sur un an (en baisse par rapport à +58,2% précédemment).
  • Sous indice de l’emploi de l’indice de la Fed de Philadelphie : +4,0 (en hausse par rapport à -5,7 précédemment).
  • Sous indice de l’emploi de l’indice de la Fed de New York : +3,1 (en hausse par rapport à -2,7 précédemment).

Ces autres indicateurs suggérant que le rapport NFP attendu aujourd’hui pourraient décevoir.

Prévisions des grandes banques pour les créations d’emploi aux États-Unis :

  • Société Générale : 190 000.
  • Ville : 160 000.
  • Wells Fargo : 190 000.
  • RBC : 208 000.
  • Financière Banque Nationale (FBN) : 175 000.
  • ING : 175 000.
  • Deutsche Bank : 140 000.
  • Banque Danske : 180 000.
  • Commerzbank : 230 000.

Ces prévisions varient, mais la plupart des banques anticipent un nombre de créations d’emploi inférieur au consensus, ce qui renforce l’idée d’un possible ralentissement sur le marché de l’emploi aux États-Unis.

Gardez un œil sur ces chiffres et facteurs clés pour évaluer l’impact sur les marchés et l’économie.

 

 

Newsletter

Recevez les dernières nouvelles sur le cours de l’or.